Service gratuit facile et accessible à tous

Créer un site pro


Visionner le catalogue

Organisation, conception et analyse du métier



1/ LES SERVICES A LA PERSONNE :


Les services à la personne sont un secteur porteur par l’étendue de la demande, ils répondent à de nombreux besoins grandissants de notre société.

L’accompagnement à la dépendance est un besoin croissant.

Les aidants mettent en œuvre des interventions spécifiques auprès des personnes handicapées. Ces interventions spécifiques répondent à des demandes de la part des usagers et le profil professionnel de l'aidant peut être illustré d'après le canevas qui suit :

Quelle est la finalité de l'emploi, quel est le service attendu par les aidants?

  1. Compenser la déficience fonctionnelle de l'usager
    • au niveau du corps
    • au niveau de son l'environnement immédiat
  2. Favoriser l'autonomie de l'usager dans toutes les activités de la vie journalière
    • respecter le libre choix de l'usager
    • respecter et accepter les limites de l'aide demandée par l'usager et autorisée par la législation en vigueur

Les activités des aidants s'exercent au domicile de l'usager. Le lieu de l'aide peut cependant être étendu aux lieux de travail, de loisirs, en vacances, pour les courses, les rendez-vous administratifs, médicaux, sociaux, …) selon certaines législations en vigueur.


Les activités de l'aidant

 

Il faut dissocier les activités communes à tous les aidants (quelle que soit la législation ou le statut) et celles qui sont spécifiques à des législations particulières.

  1. Activités communes :
    • hygiène corporelle
    • habillement
    • repas
    • mobilité (transfert, déplacement)
    • rangement
  2. Activités spécifiques : 
    • activités sociales (formation, travail, loisirs, …)
    • aide psychologique

 

Les techniques requises

 

Certaines techniques sont requises de la part des personnes aidantes pour la bonne exécution de leur travail : 

  1. manipulation du corps 
  2. aides techniques 
  3. hygiène et prophylaxie

 

Champ des relations de l'aidant avec les autres

 

Dans son travail, l'aidant est essentiellement en relation avec l'usager. Cependant, différents autres intervenants peuvent être concernés :

  1. L'usager : L’usager  est le client (convention), c'est lui qui détermine l'aide. Chaque partie agit en accord avec la convention. L'aidant respecte la vie privée et le patrimoine de l'usager; il est tenu par le secret professionnel
  2. L'institution : Dans un cadre "institutionnel", l'aidant est lié par un contrat de travail avec un employeur dans une relation de subordination. L'aidant est donc dans le cadre d'une relation professionnelle avec son employeur et l’usager. Etant donné qu'il fait partie d'une équipe avec des collègues, l'aspect relationnel avec ceux-ci est important. Dans un cadre "institutionnel", l'aidant est évalué sur la qualité de son travail (par l'employeur lui-même, parfois aussi par l'usager)
  3. L'environnement de la personne : L’usager ne vit pas toujours seul, il peut avoir une famille, des personnes qui vivent avec lui. De ce fait, l'aidant est aussi en relation avec ces personnes. En outre, l'usager peut faire appel à d'autres personnes pour recevoir de l'aide (infirmière, aide ménagère, …). L'aidant doit alors connaître les compétences complémentaires de chacun et accepter et respecter les limites de chaque service.


Il paraît important de redéfinir le rôle de l’aidant en fonction de la situation de handicap de la personne. Ces formations vont permettre aux auxiliaires de vie d’évaluer leur niveau de compétences, de réflexion et de positionnement, permettre à l’employeur d’évaluer et de recruter selon ses besoins, et de mettre en place un cadre de travail correspondant aux compétences de l’employé, aux attentes du patient. Ces formations spécifiques et ciblées sont adaptées à ces différents besoins.


Il paraît évident, les caractéristiques évoluant, que les compétences requises soient également en évolution, aussi, ce programme de formation sera aussi en évolution constante, compte tenue des besoins constants.


2/ L’ANIMATION SOCIO-CULTURELLE :


L’un des moyens les plus sûrs pour bien vieillir est de garder l’esprit ouvert, d’aiguiser sa curiosité, de s’intéresser aux autres et à ce qui se passe autour de soi. La vraie jeunesse consisterait en fait à ne jamais laisser son esprit au repos. Toutes les activités socioculturelles répondent parfaitement aux besoins fondamentaux des personnes car elles permettent d’apprendre, de regarder, d’écouter, de découvrir : en fait, des verbes d’action qui sollicitent les fonctions essentielles.


La démarche pédagogique

 

L’acte d’animation n’est pas une action isolée. L’animateur doit pouvoir restituer son intervention dans un contexte plus général. Cette vision globale va l’aider dans sa démarche pédagogique qui se déroule en trois temps :

ÄDéterminer des objectifs : résultats que l’on souhaite voir atteints par les personnes (et non pas que l’on souhaite atteindre, les objectifs sont centrés sur la personne qui est sujet et non pas objet de l’animation).

  • Privilégier des moyens : grâce à des méthodes, des techniques et des outils pédagogiques.
  • Observer et évaluer : analyser les mises en situation afin de vérifier si les objectifs sont atteints, si les outils utilisés sont judicieux. Ces observations, qui s’effectuent pendant toutes les étapes de l’action d’animation, permettent un réajustement des consignes, une orientation différente de la programmation, de l’aménagement des séances et une révision de la progression.


L’animateur

 

L’animateur est la personne chargée d’organiser une activité auprès d’une personne ou le plus souvent au sein d’un groupe. Il doit favoriser l’inter-relation et permettre d’atteindre des objectifs ou de réaliser les tâches à accomplir.

La personne qui est « officiellement », de par son statut ou de par sa fonction, chargée de conduire une animation se trouve d’emblée en position de leader. Ses compétences sont reconnues tacitement par le groupe. Toutefois, c’est dans sa manière de conduire l’animation que sa position de leader se trouvera définitivement reconnue. Ni le charme ni la fougue de la jeunesse, ni le sens de l’humour ne peuvent masquer une incompétence face à un groupe de personnes en attente d’une prestation « qui animera véritablement leur quotidien ». Le danger étant de vite lasser les participants et de voir s’imposer des leaders « informels » qui pourraient très vite perturber la dynamique de groupe. L’animateur doit avoir conscience qu’il joue au sein du groupe deux rôles essentiels :

  • Un rôle social : il régule la vie de groupe (la dynamique affective), facilite les rapports entre les membres, évite les conflits ou tente de les résoudre ;
  • Un rôle « instrumental » de technicien : l’animateur est concentré sur l’objectif qu’il souhaite voir atteint ou sur la tâche à accomplir. Bien entendu, ces deux rôles sont interdépendants.


Les critères de réussite de l'animateur

 

Les capacités requises pour qu’un animateur puisse conduire le mieux possible une séance peuvent se répartir en trois grands domaines : savoir – savoir-faire – savoir-être.

Dans le domaine du savoir-être, il est de coutume de parler non plus en termes de capacités de l’animateur, mais en décrivant les qualités qu’il possède. Il faut d’ailleurs noter que ces qualités peuvent être intentionnellement développées par un travail « sur soi », seul ou à l’aide de méthodes, de techniques de groupe aussi variées que nombreuses.

Ce travail de connaissance de soi aidera l’animateur à y voir plus clair, par exemple dans la représentation qu’il a de chaque public. Il est très important aussi que l’animateur, au cours de sa formation, multiplie les expériences auprès des divers publics afin qu’il sache s’il a les aptitudes requises pour travailler avec tel ou tel public.


C’est l’aspect relationnel qui conditionne en grande partie le succès d’une animation.


Les formations dispensées

Télécharger mon catalogue de formations

Les Ailes de l Emploi dossier
1,4 Mo
Les_Ailes_de_l_Emploi_dossier.pdf

 

Formations à la carte 

Formations spécifiques et personnalisées sur simple demande. Contactez moi.

 

mailto:ludivinelegros@yahoo.fr

06.32.13.84.67